Valorisation des effectifs des clubs de Football

Dans un de ses derniers rapports, le CIES-Observatoire du football a dévoilé un rapport sur la valeur marchande des effectifs des clubs de football européens à l’aide de son fameux algorithme. C’est l’actuel leader du Championnat d’Angleterre, Manchester City qui, selon l’institut, possède l’effectif le plus cher.

Comment sont calculés ces montants ?

 

Depuis 2013, l’Observatoire du football CIES a développé des modèles économétriques pour estimer scientifiquement la valeur de transfert des joueurs professionnels. Pour calculer ces valeurs, l’algorithme mis en place répond à plusieurs critères relatifs aux performances et aux caractéristiques du joueur en club comme en sélection, à l’importance et à la médiatisation du championnat dans lequel il évolue, mais aussi aux potentiels clubs qu’il peut intéresser, et à son statut contractuel.

 

Les enseignements du rapport

 

C’est donc avec une valorisation de son équipe à 1,196milliards d’euros que le club SkyBlues devance Tottenham (1,173 milliards), le FC Barcelone (1,130 milliards) et Chelsea (1,044 milliards). Ces quatre clubs sont les seuls « milliardaires » du football mondial selon l’étude. On peut également remarquer sans surprise que le premier club français du classement est le PSG avec une valeur (d’effectif) de 864 millions d’euros. Les recrutements de Neymar et de Mbappé au cours du dernier mercato estival, y sont pour beaucoup dans le très bon classement du club parisien. En effet, le brésilien et l’ancien monégasque ont respectivement ajouté une valeur de 218 millions de 164 millions d’euros au club. La stratégie de recrutement du PSG se rapproche de celle du leader du classement, Manchester City, qui a dépensé depuis 9 ans pas moins de 1,350 milliards d’euros. C’est donc grâce à un investissement massif que ce club du Nord de l’Angleterre a atteint la première place du classement.

C’est tout le contraire pour Tottenham à la seconde place du classement à la fois en championnat mais aussi au sujet de cette étude. En effet, ce club s’est hissé aussi haut, grâce, entre autres,  à la qualité de sa formation et de son recrutement. Ses deux joueurs estimés les plus chers par le CIES sont Harry Kane et Dele Alli, évalués respectivement à 186 et 180 millions d’euros et formés au club. Ces valeurs qui semblent légèrement disproportionnées, sont justifiées par l’institut par leur âge, le championnat, leur nationalité ainsi que l’intérêt suscité par ces deux joueurs.

 

Il existe donc différentes manières de posséder un effectif de valeur. Cependant, on remarque qu’il reste préférable d’être un club installé outre-manche pour en bénéficier.

 

En effet, la moitié des clubs possédant les effectifs les plus chers parmi le top 12 du classement sont des clubs anglais. Ceci s’explique en partie par l’obtention de revenus télévisuels colossaux, grâce à l’attractivité mondiale de ce championnat. Leur répartition étant relativement équitable au sein du championnat anglais, c’est l’ensemble des clubs qui en bénéficient et non trois ou quatre comme dans la majorité des autres championnats.

A titre d’exemple, chaque année, les clubs du championnat anglais se partagent 2,3 milliards d’euros de droits TV tandis qu’en France, le montant n’est que de 749 millions, soit trois fois moins. L’année passée, Sunderland, bon dernier en Angleterre, a touché 116 millions d’euros alors que Monaco, champion de France, n’en a touché que 42… Sans l’apport d’investisseurs, il parait donc compliqué de rivaliser sur un aspect économique avec les anglais !

 

Heureusement, ce n’est pas parce que l’on possède l’effectif avec le plus de valeur que la victoire est assurée ! Monaco et Leicester nous l’ont bien rappelé lors des saisons précédentes au plus grand bonheur de leurs supporters et des inconditionnels de football !

Baptiste Favier

Nous contacter

Sports Business Consulting

Nous suivre sur les réseaux

+33 6 34 19 73 70

24 Avenue Gustave Delory, 59057 ROUBAIX

@

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn - Gris Cercle
  • Instagram