L’E-sport , bientôt une épreuve aux Jeux Olympiques ?

Le jeu vidéo compétitif deviendra-t-il une épreuve officielle aux Jeux olympiques ? Tony Estanguet, le coprésident du comité de candidature de Paris 2024, envisage cette possibilité.

Et si les jeux vidéo devenaient une discipline à part entière des Jeux olympiques, où les équipes nationales pourraient remporter des titres comme à l’athlétisme, au handball ou à la natation ? Et si l’e-sport était introduit lors des Jeux d’été de la XXXIIIe olympiade, qui auront lieu à Paris dans sept ans ? Cette idée fait son chemin au sein du comité de candidature Paris 2024.

Lors d’une interview accordée à l’Associated Press, son coprésident, Tony Estanguet, s’est en effet montré ouvert à la perspective d’ajouter des jeux vidéo compétitifs à la liste des épreuves que le Comité International Olympique autorise.

« Nous devons examiner [cette possibilité] parce que nous ne pouvons pas dire : ‘ce n’est pas nous. Il ne s’agit pas des Jeux olympiques. Les jeunes s’intéressent à l’e-sport et à ce genre de choses. Examinons ça. Rencontrons-les. Essayons de voir si nous pouvons trouver quelques passerelles.’ », a-t-il déclaré, expliquant ne pas avoir envie de dire « non » d’entrée de jeu.

« Je considère qu’il est pertinent d’en parler avec le CIO et avec la famille de l’e-sport afin de mieux comprendre comment ça marche et pourquoi cela rencontre un tel succès », a-t-il continué. Selon Tony Estanguet, des discussions et des rencontres pourraient survenir.

​​

Le programme pour Paris 2024 commencera à être mis en place en 2019. Il sera adopté définitivement après les Jeux olympiques de 2020 qui se tiendront à Tokyo. Il faut savoir que des sports sont régulièrement ajoutés ou retirés du programme des JO : le baseball et le softball ont par exemple été exclus de la liste pour les JO de 2012, tandis que le golf et le rugby à sept ont été ajoutés pour les JO de 2016.

Tout d’abord, qu’est-ce que l’e-sport ?


L’e-sport, parfois appelé « sport électronique », est la pratique du jeu vidéo en compétition. L’e-sport réunit surtout quelques jeux extrêmement populaires dont League of Legends, Dota 2, Fifa, HearthStone, OverWatch ou encore Rocket league. Dans ces jeux existent des leagues, des trophées et on compte même de très nombreux joueurs professionnels ainsi qu’un public qui grandit de façon exponentielle. En somme, c’est un domaine en pleine expansion!

Alors est-ce que l’e-sport est un sport ?

 

​Cette question fait énormément débat. Au sein même de la communauté de l’e-sport la question n’est pas tranchée. Le problème est que la définition même du sport est relativement floue. Wikipedia parle d’un « ensemble d’exercices physiques ou mentaux se pratiquant sous forme de jeux individuels ou collectifs pouvant donner lieu à des compétitions ». Si on prend cette définition, on peut clairement considérer que l’e-sport est un sport.
Le problème est que toutes les définitions ne parlent pas d’un exercice physique ou mental. Le Larousse par exemple, explique que « le sport est l'ensemble des exercices physiques se présentant sous forme de jeux individuels ou collectifs, donnant généralement lieu à des compétitions pratiquées en observant certaines règles précises ». Avec cette définition qui ne parle que d’exercices physiques, il est plus difficile de trancher. Toutefois, le caractère physique de l’e-sport fait lui-même débat. Les joueurs professionnels d’e-sport se blessent (tendinite du pouce, hyper-sollicitation de la tête ou syndrome du canal carpien), s’échauffent et s’étirent exactement comme des sportifs professionnels.

Toujours est-il que l’e-sport connait depuis ces derniers temps un succès spectaculaire. Des centaines de milliers de personnes regardent désormais des compétitions de jeux vidéo, exactement comme ils regarderaient un match de football à la télévision. Signe de la popularité des jeux vidéo compétitifs, l’édition 2022 des Jeux asiatiques accueillera une compétition d’e-sport avec à la clé, la possibilité de gagner une médaille.

Yanis Sallami

Nous contacter

Sports Business Consulting

Nous suivre sur les réseaux

+33 6 34 19 73 70

24 Avenue Gustave Delory, 59057 ROUBAIX

@

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn - Gris Cercle
  • Instagram